Ville de Haute-Loire, Station Verte des Portes d’Auvergne
Saint-Paulien, Mardi 04 Août 2020, 8 °C, Ensoleillé
Vidéo intégrale CLIQUEZ ICI
A La Une

Visite guidée de Saint- Paulien : Une première réussie.

10/07/2020
Visite guidée de Saint- Paulien : Une première réussie.

Le mercredi 8 juillet à 19 heures, 26 personnes se sont retrouvées pour la visite de Saint-Paulien, conduite par 3 bénévoles.

Daniel un enfant du pays, présentait le musée gallo-romain, puis les vestiges restaurés des remparts et l’histoire de la Bollène, Il a donné le fil conducteur de la visite, à savoir le passé historique de Saint-Paulien. Ses recherches personnelles l’ont conduit à mentionner les écrits de De Lalande et Prosper Périmé personnages historiques venus à Saint — Paulien dans la première moitié du dix- neuvième siècle, mais aussi ceux d’érudits locaux, de conservateurs de musée et de chercheurs en archéologie. Il a montré les difficultés de cette discipline, qui face à des découvertes réelles parcellaires est réduite parfois aux seules hypothèses.

Geneviève a ensuite guidé le groupe vers le quartier du Haut-Solier, qui fut très certainement le cœur de Saint-Paulien du temps de sa splendeur quand elle était Ruessium capitale de la province gallo-romaine du Velay. Ce quartier conserve des traces incontestables de la fin de cette époque antique, des débuts du christianisme et du haut Moyen-âge, au travers de la chapelle du Haut Solier, devenu ensuite église du même nom.

Sa connaissance personnelle et même intime des lieux, appuyée par des données de l’INRAP, lui a permis de faire revivre la mémoire d’Estrucille épouse d’un empereur romain. Celle-ci, venue à Saint-Paulien, charmée par la douceur du lieu a souhaité y mourir. Une pierre gravée en atteste.

Geneviève a de la même manière conté 1' histoire du porche de la chapelle de l’école Saint-Joseph qui ornait autrefois l’entrée de It église de Montredon alors Commanderie des Templiers.

Enfin, avec Nicole, le groupe a parcouru la Rue des Remparts pour découvrir d’abord la maison Chabron de Soleilhac et la collégiale Saint- Georges. Privilège rare, hasard de l’horaire, le vitrail sud du chevet s’est présenté illuminé de l’intérieur par un rayon du soleil couchant qui traversait toute l’église depuis un vitrail de la façade ouest. Comme toujours la magie a opéré avec le contraste saisissant entre l’aspect extérieur presque austère et l’entrée dans une église illuminée, impressionnante de beauté et majestueuse. Sa construction inscrite dans la durée, la richesse de son chœur voûté en cul de four, entouré d’absidioles et de chapelles, I 'histoire de son autel, celle de la construction de sa voûte unique ont impressionné l’auditoire.

Un petit regret : une visiteuse, organiste aurait volontiers régalé le groupe d’un moment musical, si nous avions connu ses talents au préalable. De ce petit regret pourrait bien naitre de nouvelles perspectives...

 Les prochaines visites gratuites auront lieu les 22 juillet et 19 août à 18h,

Le musée archéologique ouvert de 10h à 12h est un excellent préambule à cette belle visite.

Deux autres visites, payantes, organisées par le Pays d'art et d'Histoire avec un guide conférencier nécessitant quant à elles une réservation sont aussi prévues les 31 juillet et 12 août.

Laisser un commentaire
Nom / Pseudonyme
E-mail (non-diffusé, utilisé pour valider votre commentaire)
Site internet (optionnel)
Commentaire
Commentaires